Mardi 14 janvier 2020

Pierre Delannée, Charles Cugnet, Louis Roussel et Adrien Morin, quatre élèves-ingénieurs d’UniLaSalle Rouen viennent de remporter la finale régionale du concours Agreen Start-Up  grâce à leur balle de golf durable. 

Adolescents, Louis Roussel et Adrien Morin, se faisaient de l’argent de poche en revendant les balles de golf ramassées sur les parcours : « Avec 450 millions de balles de golf perdues chaque année en Europe et aux États-Unis, le golf est un sport très polluant ! » expliquent les étudiants. 

Une dizaine d’années plus tard, le groupe continue de se passionner pour ce sport mais d’une toute autre manière. Encouragés par Olivier Perrin, Enseignant en Économie, les étudiants qui suivent le Domaine d’Approfondissement Gestion des Entreprises et Entrepreneuriat décident de candidater à l’Agreen Start-Up avec une idée originale : concevoir une balle de golf dégradable. 

Un projet qui associe les étudiants et la Recherche

Pour la matérialisation de son concept, le quatuor s’est appuyé sur les équipes de recherche d’UniLaSalle : « Nous les avons aiguillés vers la procédure à adopter pour concevoir la balle de golf et dans la réalisation des prototypes en impression 3D à partir de polymères bio-sourcés » précise Jean-Baptiste Besnier, assistant ingénieur au sein de l’équipe VAM²IN*. Le laboratoire valorise les co-produits agricoles en matériaux bio-sourcés avec des applications concrètes au quotidien (Emballage, bâtiment, automobile, design…). 

Équipés pour le jour J, les étudiants ont rejoint le Dôme de Caen où se déroulait le concours. Pris en charge par des mentors ils ont enfin été amenés à passer leur grand oral devant les membres du jury : « C’était une expérience très intense mais qui nous a permis de repenser notre projet et de nous préparer au mieux pour le pitch final » confie Pierre Delannée. Conquis, le jury leur décerne le premier prix !

Une histoire qui roule !

Prochaine étape, la finale nationale d’Agreen Start-Up : « Nous allons améliorer notre produit afin de coller au plus près des besoins des golfeurs », explique Pierre Delannée. Car l’objectif de ces jeunes est bien, à terme, d’opérer une petite révolution dans le milieu du golf avec une balle écolo qui pourrait bien trouver sa place sur les parcours !

 

*Valorisation des Agro-ressources en Molécules et Matériaux INnovants
 

L'actualité du moment