Mardi 05 mai 2020

Pendant le confinement, les Enseignants-chercheurs d’UniLaSalle se creusent la tête pour garantir un enseignement de qualité et motivant ! 

Inspirée par un article paru dans le magazine Courrier International*, Marie-Pierre Bruyant, enseignante-chercheur en Sciences Végétales à UniLaSalle a proposé à ses étudiants un exercice pédagogique original : étudier le processus de la germination depuis leur cuisine. Persuadée que la biologie végétale se prêtait bien à ce type d’expérience, elle a monté, aidée de Magali Maniez, technicienne de laboratoire, un travail pratique à l’aide de graines trouvées au fond de leurs placards : « Il s’agissait de mener une étude simple, mais qui permet d’approfondir les connaissances des étudiants et d’aiguiser leur curiosité », explique Marie-Pierre Bruyant, « Nous leur avons demandé entre autre, d’analyser les structures biologiques présentes dans une graine mature, de déterminer les différents aspects et changements morphologiques de la graine au cours de la germination de dégager et expliquer les conditions favorables, physiques et biologiques et d’en déduire une courbe ou une cinétique décrivant les différentes phases de germination…  et enfin il fallait conclure de l'utilité pour un agronome de contrôler cette étape au champ ! ».

Des travaux de qualité !

Baptisé “Plant biology in the kitchen”, ce TP proposé aux étudiants de 1ère année et aux étudiants d’i-SAFE, le cursus d’UniLaSalle 100% en anglais, a abouti à la réalisation de vidéos tournées par les étudiants : «  En plus de cette expérimentation, nous leur avons demandé de montrer les résultats de leur travail », poursuit Marie-Pierre Bruyant, « Les rendus sont excellents et les vidéos de suivis de la germination extraordinaires ! ».

Si les attendus sont du niveau « école d’ingénieurs », il est toujours possible de réaliser cette expérience de chez soi en famille pour découvrir de façon ludique le processus de germination. Pour se faire, rien de plus, simple, suivez le tuto de nos enseignants et appuyez-vous sur les vidéos réalisées par nos étudiants !

https://www.courrierinternational.com/article/pandemie-de-hong-kong-barcelone-les-universites-confrontees-au-defi-de-lenseignement-en

 

Étude de la graine et du processus de la germination
OU comment faire de la biologie végétale dans la cuisine ?

Pour cela, vous avez besoin, d’un pot en verre, de papier absorbant, d’eau minérale, de lentilles ou de graines sèches, de film étirable et lancez-vous!

•          Plongez les graines (minimum 5 graines) dans une assiette contenant 200 ml d'eau (environ: un verre d'eau), laissez les graines dans l'eau (minérale ou bouillie, température ambiante!) Pendant 30 minutes: phase d'imbibition. Observez

•          Préparez le récipient en verre, installez trois couches de papier  absorbant préalablement coupées (coupez avec des ciseaux et adaptez à votre récipient, bien sûr), choisissez plusieurs récipients ou un grand si vos graines sont grandes (chaque graine a besoin de suffisamment d'espace pour croître)

•          Ajoutez de l'eau sur le papier: il doit être mouillé mais pas trop (lavez-vous les mains, appuyez un doigt sur le papier, si votre doigt est sec ou dégoulinant, recommencez!),

•          Avec une pince ou une cuillère, ramassez les graines une à une et posez-les sur le papier, ne les touchez pas!

•          Fermez le récipient avec un film transparent, maintenez-le avec un élastique ou un morceau de laine, ou tout ce que vous pouvez trouver

•          Percez de petits trous dans ce film transparent: 5 à 10 (échange de gaz mais évaporation limitée!)

•          Laissez le dispositif sous une lumière naturelle, à température ambiante de la cuisine

Vous prendrez une photo tous les matins et tous les après-midi pendant 8-10 jours (intervalles réguliers, sous le même angle) pour acquérir une photothèque ou un fichier film! Le film s'accompagne d'observations quotidiennes de l'évolution de la graine et de la plantule.